décès

Lorsqu’une personne commet un suicide, il est fréquent que les gens de son entourage reçoivent cette nouvelle comme une onde de choc. De plus, puisque la personne s’est elle-même enlevée la vie, cette réalité s’accompagne souvent de nombreuses questions sans réponse telles que : Mais pourquoi a-t-elle commis ce geste? Aurais-je pu faire quelque chose pour l’aider? Cet acte aurait-il pu être évité? Parfois, ces questionnements deviennent si intenses et envahissants, qu’ils occupent toutes les pensées de la personne endeuillée, ce qui peut occasionner des moments de souffrance intense.

Compte tenu de la particularité du décès par suicide, il s’avère important que les personnes touchées par cette perte soient accompagnées afin qu’elles puissent exprimer librement, dans un espace aimant et sécurisant, les pensées et les émotions qui les envahissent. Parfois, il s’agit de sentiments profonds d’incompréhension, d’impuissance et de culpabilité face à la situation. À d’autres moments, il s’agit d’autres réactions émotives, telles que la colère, la peine, le manque, la peur, etc. Dans tous les cas, un accompagnement individualisé ou la participation à un groupe de soutien, dont certains rassemblent des personnes endeuillées suite à un suicide, peuvent alors faire la différence.

« En 1945, mon grand-père s’est enlevé la vie. À la suite de sa mort, mon père, qui est le plus vieux garçon de la famille, a longtemps vécu de la culpabilité pour ne pas avoir su éviter ce drame. Toutefois, puisque la mort par suicide était honteuse à l’époque et qu’il existait peu de ressources pour faire face à cette épreuve, il a longtemps refoulé son chagrin. Enfant, je ressentais parfois la douleur de mon père, que je ne savais expliquer, mais qui avait un impact sur sa présence au quotidien avec nous. Adulte, lorsque j’ai conscientisé l’importance de l’accompagnement du deuil par suicide, et particulièrement de l’accueil et de l’expression de l’émotion dans de telles circonstances, j’en ai fait ma mission ! Je sais maintenant que l’accompagnement du deuil guérit, ce qui évite que des souffrances non exprimées soient transmises d’une génération à une autre. »

Angèle Valiquette –

man walking with a dog

Un temps pour soi

Rencontres individuelles

Moment privilégié permettant de partager le deuil vécu avec un thérapeute. Écoute emphatique et respectueuse favorisant une meilleure compréhension de soi.

Girl and pigeon at the sunset

Accueillir le deuil 

Groupes de soutien

Série de huit rencontres hebdomadaires visant à mieux comprendre le processus de deuil. Petits groupes d’environ dix personnes favorisant l’approfondissement du vécu en lien avec le deuil.

spring flowers

Partager le deuil 

Rencontres thématiques

Rencontres mensuelles permettant de partager le deuil avec des personnes vivant une épreuve similaire. Chaque rencontre aborde un thème permettant de supporter le processus de deuil. Ouvert à tous.

©2018 Fondation pour le deuil | Politique de protection de la vie privée | Termes et conditions | Contact

Réalisation : Bonheur en vrac

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

X